Skip to main content

Full text of "Canadian Antiquarian and Numismatic Journal Apr 1914"

the 

Canadian Antiquarian 

and numismatic journal 

PublUbed Quarterly by the 

Antiquarian and numismatic Society of Itfontreal 
Chateau tie Ratnesay 




if ^ 

third Series. no. 2 Vol XI. 



CONTENTS j 

FRONTISPIECE PLACE D'ARMES, MONTREAL in 15C4 
COMPTE RENDU DU PREMIER MARGUILL1ER DE 
L'EGLISE NOTRE DAME EN J 65 7 Par O. M. 
H. Lapaiice . ... . , 54 

AN INTERESTING PICTORIAL "FIND" (Frontispiece) 
By W. D. Lighihail, K.C. . . . . . . 79 

QUEL A ETE LE SUCCESSEUR DE MONSIEUR DE 

MAISONNEUVE Par E. Z. Massicotte . - . 6 S 
MEMORANDA By Victor Morin ... . 86 

LE PREMIER INS T1TUTEUR LAIQUEDE MONTREAL 

Par E. Z. Massicotie ....... ^1 

\. J 

(.118- A. M AkCHANSi 
i'l iuitt to iht Aniitiuaiian a<»1 NmuiMi.atv. Set-irU 
*n Jiiciiuts Cwrtitr beware Montreal 

s« | 



THE 



Antiquarian and Numismatic Society 

OF MONTREAL. 

Founded 1862 Incorporated 1S70 Charter Amended 1912 



The aims and objects of the Society arc indicated in its name and title 
Papers are read before the Society by members and others on topics of Canadian 
Archaeological, Historical and Numismatic interest and published in its Journal: 
" The Canadian Antiquarian." The chief object of its concern is the mainten- 
ance of the Chateau de Rarnezay built by Claude de Ramezay in 1705 — where 

has been assembled a most interesting, if not. indeed, unique, collection of Paf> 
traits, Views, Maps, Documents, Arms, Furniture, Coins, Medals, Relics and 
Curios of great historical importance, besides a Library of Canadian and other 
Literature. As admission to the Chateau Museum is free, the Society relies 
mainly upon a sustaining membership for support in carrying out its objects, and 
it should be the duty and pleasure of al! patriotic citizens to assist in this manner. 
The Fees ares S2 Entrance, and S3 Annual Dues) Life Governorship, SiOQ in 
full payment. All members in good standing receive the Antiquarian gratis 
with their subscription. 

Officers for 1914 

Patron ; 

H. R. H. THE DUKE OF CONNAUGHT, 
Governor Genera! ol Canada. 

President : 

W. D, LIGHTHALL, Esq., K. C, F. R. S. C. 
Vice-Presidents : 

LUDGER GRAVEL, Esq. f AMES REID, Esq, 

REV. ABBE N. DUBOIS, £ 
VICTOR MORIN, Esq. N, P., LL. D. H ARWOOD, Esq, ,K,C, 

Honorary Treasurer : Honorary Corresponding Secretary i 
GEORGE DURNFORD, Esq. PEMBERTON SMITH, Esq. 

Honorary Recording Secretary : Honorary Curator i 

R. W. McLACHLAN, Esq., F.R. S. C. p - °- TREMBLAY, Esq. 

Honorary 'Librarian : 
E. Z. MASSICOTTE, Esq. 
Council i 

G. N, MONCEL, Esq. J. C. A. HERIOT, Esq. 

A, CHAUSSE, Esq. S. W, OWING, Esq. 

O. M. H. LAPALICE, Esq. R, W. REFORD, Esq. 

Fred. VILLENEUVE, Esq, J. T. L. PLOY ART, Esq. 

Rev. Abbe, A. COUILLARD'DESPRES. 



THE 

CANADIAN ANTIQUARIAN 

AND NUMISMATIC JOURNAL 



Third Series APRIL 1914 Vol. XI 



FOREWORD 

The present number will, it is hoped, be found to maintain 
the high standard which the publishers have set for themselves, 

Mr. Lapalice is again distinctly in evidence with his accurate 
transcription of th» "Account Rendered'' by the first churchwarden 
of his administration of ecclesiastical activities, ether than spiritual, 
incidental to those early days. The quaint diction and naive reve- 
lations of this unique historical document are no isss interesting 
than the subject matter of the "Account'' as a "business propo- 
sition". 

Mr. Lighthall's description of the "find' 1 by him of the extremely 
valuable, sketch shown as Prontispiece-which now, thanks to him, 
the Society treasures as one of its choicest mementos- will be read 
with the pleasure which anything from his pen evoke*. 

Mr. Morin continues his entertaining "Memoranda'' of notable 
events of the passing hour, which include items of intereit beyond 
the walls of the Chateau. 

Mr. Massicotte, in his customary happy vein, treat*, in his two 
articles, of matters of importance in the official and educational 
world of the Old Regime, The historical value of his contribution* 
is always enhanced by some flavor of the romance inherently atta- 
ching to alt occurrence* of tho»e formative time* in French Canada : 
THE EDITOR. 



54 



THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



COMPTE-RENDU DU PREMIER MARGUIL- 
LIER DE L'EGLISE XOTRE-DAME 
EN 1657 

(Transcription par O.-M.-U, Lapalice, archiviste de VEglise de 

* 

Notre-Dame.) 

pteKBt** Compe que Rend Jean Geruaise receveur des 
^Snflrti d° ns et amandes faits a Fesglise parroissialle de 
compSTW Villeniarye en charge de Fannee derniere gVIc. 
lfesffie|oSae" cinquante hukt (1658), et Louis Preudhomme 
SSti^S. son consor en exercice Fannee pnte. (presente) 
Jeha V«>«. gVIc. Cinquante neuf (1659), Tant de la recepte 
et despance par luy faictes pendant lad. annee 
de sa charge que prof ficts provenus de la Traicte 
faits auec les Sauuages, que autres faicts auec 
les particulars habitants dudit Villemarye. 

Premt. 



Chappitre de Recepte 

8«c P tet^i t Faict recepte ledit Geruaise Contable a la 
»a% s f ^ii- charge de reprise de la somme de deux mil cinq 
m££d^ p8r ' cent seise liures deux sols, prouenant des deniers 

"SELL* doim ^ s a la(i ' Es g lise P ar la eommunaute" des 
me habitans dudit Ville marye ainsy qu'il appert 
par le contract de charge faict aux receveurs 
d'Icelle parroisse passe" par deuant Basset no- 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



taire en datte du neufe. decembre gVIc. einquan- 
te sept cy rapporte cy. (*) 

Ilg. Vc, XVI11, ii 

Faict aussy recepte led. Geruaise de la somme 
de quatre cens quatre Vingts quinze livres pro- 
venant de la Vente des biens meubles de la Suc- 
cession de deffunct Gilles Trotier Vint (vivant) 
soldat et Interprette dudit lieu, Iceux par luy 
donnes et dellaises a lad. Eglise par son testamt. 
du du Trente. Januier gVIc. cinqte. huiet cy rap- 
porte auec la vente d'Iceus cy. (1) 

IIIIC. IIIIXX. XCVII. 



Faict recepte led. contable de la somme de six VueIeme . 
vingts dix neuf livres quinze sols neuf deniers «L 
provenant de certains deniers donnes a lad. pSetf&t**" 

* bonne Recepte 

Eglise par aucuns particulliers habitans dudit 
lieu en faveur du Jubille ainsy qu'il appert par 
le memoire cy rapports en datte du xxme. fe- 
burier 1658. 

VI. XX. XIX U, XVs. ix d. 



*Voir "Canadian Antiquarian", uel. 1913, page 217. 

(1) Son acte de sepulture est eaonce comme suit dans les regtstres de 
la paroisse de Montreal: "Le 8me. timer 1858 a iti enterre Gilles Trot- 
tier interprete de {'habitation age d'environ 30 ans, lequel a lassse par 
son testament tout ce qu'il pouvait avoir en ee pays-ei, a 1'EgUse de 
Montreal, ayant re$u tous ses sacrcrnents. Mort & l'hopital." 



56 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



venanpetrt Faict reeepte led. contable de la somme de 
Script de la Trente livres provenants d'Une barique de fro- 
mand deubs a lad. eglise par le nomine" Avignon 

datte 'dm xxe. TTVY11 
Aoot 1866, par CJ . . . . AAA 11. 

Sequel Led. 
Kichomme 

Faict reeepte led. contable de la somme de 

troi» anoees , 

gg-^f^-Vingt livres proven, de quatre mmots de bled 
frOmand, reeeu du nomnu& pierre Kichehome. a 
riSr'^SS- 4 ' cause de la ferme du Cimettiere pour Une annee 
dSS. jSktesclieue au xxe. aoust 1657 cy XX 11. 

1*58, cy rap- 
port* faict 

***p*- Faict reeepte ledit contable de la Somme de 
quarente livres provenant des deniers receus de 
Jacques Millot, et la femme du nomine" Saint 
George, pour amande par eux deubs a lad. Eglise 
suivant le Jugement de monsieur le gouuerneur 
en datte du xiiie. Juillet gVIc. cinqte. huict cy 
raporte cy. (1) XL. 11. 



Vat i'extract 
daCeaseil 
eetaWy a 
craebec, 



Fait reeepte ledit comptable de la somme de 
deux cens cinqte. livres provenant des gratifi- 
SESisai ca.ons du conseil de Quebecq pour ayder a la 
construction de lad. Eglise ainsy qu'il appert 
par l'extraict dudit conseil en datte du xVIIIe. 
septembre 1658 cy rapporte cy. IIC. L. 11 



(l) La piece originalt de ce jugement qui ('applique a tine poursuite 
poor diffaraation e*t conserve &m Archive! da Palai* de Justice de 
Montreal. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 57 

Faict Kecepte led. contable de la somme de £« p *£ n,e 
dix livres provt. des deniers receus D'Urbain 
Tessier dit la Vigne suivant im Jugement de 
mondit Sieur le gouverneur cy X1L 

Faict recepte ledt. contable de la somme de Ve ui e j« ?t . 
cent cinq livres provenante de Vingt un minots %™g™™- 
de bled receus de Jehan Millot taillandier por. 2 a "„ no7fm - 

x ore lf»7 cji 

la moictie revenant bon a ladite Eglise desffi rt 4££! 
fruicts receuillis sur trois arpens et demy de 
Terre appartenant en partye a Icelle ainsy qu'il 
appert par un Jugement de monsieur le gouver- 
neur allencontre de Louis de la Saudraye en 
datte du Xe. 9bre. 1657 cy rapporte cy(l) CV. 11. 

Faict recepte ledit contable cle la somme de 
cinqte. livres provenants des deniers receus des 
sieurs Lemoyne et Lebert marchands donne par 
eux a lad. Eglise cy I. il 

De la Somme de six livres dix sols provenant 
des deniers donnes a la dicte eglise par le sr. 
Jobart cy VI. il. x d. 

Faict recepte ledit Contable de la somme de 
Cinquante livres provenante d'une atoande 
payee par le nomnie fiacre Ducharme dit la ton- 
taine cv L. 11. 



(l) Voir "Canadian Antiquarian", oct. 1913, p»ge Jt7. 



58 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



Faict recepte led. Contable de la somme de 
dix livres provenant de deux minots de bled don- 
nez a lad. Eglise par le nomine Urbain Jett6, cy 

X. 11 

De la somme de sept cents seize livres dix sols 
provenant d'un don faict a lad. Eglise p. messire 
Louis Dailboust ecr. seigneur de Coullonge et 
ey devant gouverneur et lieut. general pour le 
Roy en la nouuelle france de laquelle somme II 
s'est reserve Papplicaon. cy(l) VIIc. XVI. 11. xs. 

De la Somme de Cinquante cinq livres prove- 
. nant d'un don faict par Messieurs du Ceminaire 
de saint Sulpice les Paris par les mains de Mes- 
sire Gabriel Souart ptre. faisant la fonction de 
cure en lad. parr, cy LV. 11 

t jure- Faict recepte ledit contable de la somme de 
ck£L d °o£- sept vingtz dix Livres provenant d'une amande 
T au, « d tt te payee par le nomme Jehan Aubuchon amsy qu'il 
S£MSL appert par le Jugement du Sieur Closse gouver- 
neur pour l'absence de monsieur le gouverneur 

de Maisonneufve en datte du cy rapporte 

ey... (2) VI. XX. x 11. 

(1) Voir "Canadian Antiquarian", oct. 1913, page 219. 

(2) Le text* original de ce jugement est conserve aux Archives du 
Palais de mike a Montreal. Jean Aubuchon est condamne - le ler Mat 
1657 a 50 francs d'amende poor avoir vendu avec abus de l'eau-de-vie; 
et k ler Join snivant \ 100 franc*, poor rfitfratioa de la meroe faute. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



59 



De la Somme de Cinqte. livres prevenant ^J^*^. 
d'Une amande payee par le nomme Jaeques Pi-^X."..^ 
cot dit la Brye ainsy qu'il appert par le Jugement QmS^S*. 
dud. sieur gouverneur en datte du cy rap- 
ports cy (1) L. 11. 

De la Somme de cinquante neuf livres dix sept 

Veil le line 

sols six deniers provenant des of frandes f aictes <Sr£« je»a 

1 de St. pere, et 

a la diete Eglise, Que de la somme de trente huit 
livres qui estoient deus de reste par defft. Jean 

dead, desnom- 

de Sainct pere vivant commis a la recepte desd. pSJfpartaBt 

x 1 fait bonae 

dons et amandes ainsy qu'il appert par Farreste Reeepte - 
de son conte des recepte et despances en datte 

XXVe. X bre. 1657 cy rap.te cy 

LIX 11. XVIIs. VId. 



Faict recepte ledit eontable de la somme de[»*^ e oa " 
quatorze livres provenant des deniers donnes a 
la dicte Eglise par messieurs du Ceminaire de 
Sainct Sulpice les Paris et ce par les mains de 
Monsieur l'abbe" de Quelus cy 

XIIII 11. 



Faict recepte ledict comptable de la somme v«« iaj**- 
de Cent livres donnee a l'eglise par le sieur Jo- 

15 * eadate da VI. 

baTd, deue par le S. Lambert Closse sergent Ma-^SU^, 

fait bonae re- 
cepte de tad, 

(i) Jacques Picot dit Labrye it&ii impiique dans les proces et jage* *Wre™ Ci3c 
tnent re Jacques Millot et femme St. Georges, le 13 jaillet 1658. 



60 



THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



fcecepte. 



jor ainsy qu'il appert par sa promesse cy rap- 
portecy... Nota. 11. 

ven u p«>- Faict recepte Ledict Comptable de la somme 
SW^ir- de trente Livres provenant d'un don faict a la 
s^Sreiaw ditte E g lise par le Nomine louis de la Saudraye 
Sit'Se** Ainsy qu'il appert par Une promesse de monsr. 
le gouverneur de maisonneuue cy rapports cy . . . . 

XXX 11. 

Faict aussy Recepte le comptable de la somme 
de quatre vingts livres deue par le Sieur de la 
Roche menuisier an Komme la Saudraye de k- 
quelle led. de la Saudraye a fait don a lad. E- 
glise le 2e octobre 1658, cy IIII,XX. 11. 

Xota— La raison de Fenonce de cette recette 
est le document suivant, des Archives de la pa- 
roisse Xotre-Dame : 

"Je soubsigne confesse depvoir et promet four- 
nir pour la bastisse de Peglise paroissiale de 
ville-marie en l'Isle de mont-real pour la Somme 
de cent franc de travaille auquelle je suis obligS 
par une gageure faict contre le Sr. Jobar, la- 
quelle il a aplique a la dictte eglise; En oultre 
Je confesse depvoir dix minot de fromant cinq 
desquelle m'ont este preste" par le Sr. gervais 
marguillier, et les cinq autre que je doy a la suc- 
cession de defunct pier Le fevre quy apartin a 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



61 



la dicte esglise. fait le sixzieme feuvrir 1659. 

signed L. Closse " 

D'ou il appert que Closse a bien perdu sa ga- 
geure, et qu'il y a fait honneur. 

De la soe. de huict livres, deue par Le nomm6 
sainte Jame aud. de la Saudraye, laquelle II a 
aussy donne a lad. Eglise, lesd. Jour et an 
cy. (1) VIII 11. 

Somme Totalle de la presente Beeepte se 
monte a quatre mil neuf Cens quatre vingt dix 
neuf livres, dix neuf sols, trois deniers ey. 

IHIg, IXc, IIIIxx, XIX11, xix sols, iii d. 

Nota qu'on avoit oublie a charger la reette. du 
present compte de la some, de trois Cent Vingt 
livres Deue par plusieurs promesses de monsr. 
Le Gouv.eur de maisonneuue, Mentionnee dans 
le livre de Compte de deffunct Jean de st. pere, 
Beceveur des Dons et amendes, dont led. eomp- 
table se charge cy. 

IIIc. XX 11. 

Chappitre des profficts faicts par ledit Con- Presents par 
table sur les marehandizes et boissons Traicteesw^« c ST 

ae led, jour 

XVIcSlcelny 

(i) II para! trait, par ces deux dons fails a 1'Egiise par de La Sau- hfc. me y4HU ~ 
draye, que celui-ci aurait accept* 1 de bon coeur sa condamnatton par !e 
jouverneur a une forte amende ea novembre de l'saaee prece*dente. 
Voir "Can. Antiq,", 19 13, page 217, 



62 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



aux Sauuages loups & houtavois depuis le Xle 
Juin gVIe. einqute. huict Jusques au XXVIe 
Tbre. ensuivant, (*) 

Premierement 

Ten l'eatat da Fait proffict led. contable de la somme de trois 
f£«t cens livres provenant des merchandises & bois- 

aa msguia et 1 

?ifi?at^ubM r ' sons traictees aux sauuages Loups ainsy qu'il 
ra^neftt appert par l'estat du sieur de la Forest commis 

boa profile. 

au magazin d'Icelle parr, en datte du XXe Juin 
1658 cy rapports cy IIIc. 11 

v« Fesut da Fait proffict led. contable de la somme de 

ar. de ia forest 1 

^^"•neuf cens trente six livres provenant des mar- 
chandises traictees aux sauuages houtavois ain- 

l^jF** s ^ ^ u '^ a PP ert P ar l'estat dudit commis en datte 
de XVIIe Xbre. 1658 Cy rapporte cy. . . 

IXc, XXX, VI. 11 

Autres proffiets faicts par ledit contable sur 
la Vente des marehandizes et boissons vendues 
aux habitants dudit Villemarye. 

**« boa. pro- Faict proffict ledit contable de la some, de 

BCt ftPfcS que 

^™£ r . Cent treize livres trois sols provenant de celle 
SLfartick" des quatre cens quatre vingtz quinze livres des 

eatre T eri table. 

(*) L'usage de leau de vie, devenant un abus pour les Sauvage*, le 
CoBverneur de Montreal en interdit le commerce l'annee suivaute. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



63 



march.ses vendues auxd. habitans depuis le 
XXVIIe 7 bre. 1658, Jusque. an He. octobre du 
suivant cy CXIII 11. iii s. 

Faicts proffict ledit contable de la somme de 
Cent livres provenant de celle de Trois Cens 
vingt livres de la vente de trois bariqnes de Vin 
et un quart d'eau de Vye Vendus ausd. habitans 
depuis le XXVIIIe. sep bre. 1658 Jusque. au 
XXVIIe. octobre en suit, cy C. 11. 

Somme Totalle des deux chapitres de proficts 
se Monte, a quatorze Cens quarente neuf livres 
3s, cy XIIIIc. XL. IX 11. iii s. 

Somme totalle de la presente Eecepte & pro- 
ficts se monte a six mil quatre Cens quarente 
neuf livres deux sols trois d., cy. . . Ylg, IIIIc, 
XL, IX 11, lis, iii d. 

CHAPPITRE DE DEPENSE 
Despense 

Fait Despense Ledit comptable de la somme v« «♦ am. 

* * de comptes, 

de trente sols, pour trois mains de pappier, par ^"iti^m, 
luy acheptees pour Employer a ses livres de ****** *•"■ 
compte cy XXX s. 



De la somme de trente sols pour Clou Employ^ 
a lad. Eglise Le XXIe Janvier 1658, cy . .XXX s. 



64 



THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



De la somme de quinze sols payee au nommS 
la fleche po. une Voicture de charroy, le XXVII, 
clixdL mo is (^y •••■•■•••■••*••*>•••••••• .Sk.'V'fi* 

De La somme de Cent dix sols Employee po. la 
fa^on de quatre Capuehons de Capots et avoir 
fourny de serge, le XXXIe dud. mois cy .. . . CXs. 

De la somme de neuf livres payee au Sr. de la 
forest armurier, a l'acquict de deffunct Grilles 
trottier, pour avoir raeeommode' ses armes, le 
Xe. febvr. 1658, cy IX 11. 

allots* & passe Faiet Despense led. eomptable de la somme de 
cytcc"^ es trente livres sept sols payee au Sieur debour- 
jolly, led. Jour. Xe feb.er, a l'acquit dud. trottier 
cy *••••••»•••*••»*«■••••••»••*■« III 1.1, "VT[I s* 

De la somme de Dix huict livres payee au nom- 
me la Roche Menuisier, a l'acquict Dudit trottier 
led. Jo. cy. XVIII 11. 

De la somme de douse livres payee led. Jour, a 
l'acquit dud. trottier, au Sieur Jacques Millots 
dit laval, po. du tabac, cy XII 11. 

De la somme de trente sols payee au nomme' 
Guillaume Chartier tailleur, a l'acquict dud. trot- 

s. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



65 



De la somme de quinze sols payee a 1'aequiet 
dud. trottier a Jacques Archambaut cy. . .XV s. 

De la somme de soixante & sept livres payee a 
la Communaute des habitans dud. lieu, a l'ac- 
quict dud. deffunct trottier cy LXVII 11. 

Faict Despense led. eomptable de la somme de 
Cent sols payee au S. de la chapelle Cindieq, a 
l'acquiet dud. trottier, cy C s. 

De la somme de neuf livres payee a Tacquict 
dud. trottier au nomme La saudraye cy IX 11. 

De la somme de Douse livres payee a Tacquict 
dud. trottier au sieur Duelos, ainsy qu ? il Appert 
par sa declaration de son testament, luy estre 
deue, Comme foite Celles cy dessus, payee a l'ac- 
quict d'Iceluy, cy rapporte cy XII 11. 

De la somme de six livres quinse sols, payee 
a la f abrique de lad. Eglise et au Menuisier, tant 
po. le Cercueil dud. deffunct qe. pour Pouver- 
ture de sa fosse, VI 11. XV s. 

Faict Despense led. eomptable de la somme de 
Cinquante sols payee le XVIe f ebr. 1658, au S. 
le Moyne, pour un Cent de Clou, Employ^ au 
magazin de lad. Eglise ey L s. 



66 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



De la somme de dix livres payee le XXVe. dud. 
mois an nomm6 giiillaume Chartier tailleur et 
avoir fourny po. Cent sols de gallon argent faux 
et fil, pour enployer a huict pairesd e bas rouges 
pour le proffiet dud. magazin, cy XU. 

De la somme de vingt sols, payee le 2e. mars 
1658 pour une livres d'huisle d'olive Employee 
a frotter la Chaire a preacher de lad. Eglise, cy 

XXs. 

De la somme de Vingt cinq livres, payee le 4. 
dud. mois au nomme' Jean Auger dit barron, pour 
un demy eent de planches, Employees au Maga- 
zin de la ditte eglise cy pour ce XXV 11. 

Faict despense de la somme de vingt sols em- 
ployee en clou pour clouer lad. chaire cy... .XXs. 
£%* De la somme de soixante sols payee a Me. 
dud Loisel, Louis Loisel serrurier, pour la ferrure de lad. 

passt par 

t7.TcTS!ut Chaire ainsy qu'il appert par sa quictce. de plus 
%J: l £ t r™ rt grande somme cy rapportee cy LXs. 

ports. Taut. 

De la somme de dix huict livres, payee a fiacre 

Vue la quic- * 

™Sde^S^ Ducharne menuisier, pour la fa^on de lad. chaire 
p^f«™ e ' suivant sa quictce. de plus grande somme cy rap- 

SfW P ort6e cv (*) Xvni n - 

dud mois 1689, 



fw2P° ' (*) A cette e"poqoe, les paroissiens n'avaient pas e»core leur eglise, 
mais avaient temporairement a leur usage k chapelle de l'hdpital, lequel 
ne devait pas e"trc accommode specialement pour le culte paroissial. 
(Can. Antiquarian, oct. 1911, page 196). Poor y lemidier, on constrnisit 
une saeristie, Die chaire, un jubfi, des crois£es, et de nouveaux bancs, &&. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



67 



De la somme de quatre livres payee le XXXe. PMSt 
mars 1658, au nomine Berry, po. avoir passe 
trois Castors et une loutre. IIII 11. 

De la somme de vingt sols, pour avoir faict 
porter deux Cent dix haches, de ehez le nomme 
bourguignon audit Magazin, le 5e avril 1658 



De la somme de quinze sols pour choppine r»»«. 
d'eau de Vie, po. f aire boire les charpentiers qui 
ont faict la sacristie de lad. Eglise ey XV s. 

Faict Despense da la somme de Cent sols, 
pay6e le Vile dud. mois d'avril, a la forest armu- 
rier, pour avoir faict une paire de pincettes et 
fourny une Barrique de eharbon po. laditte 
Eglise cy Cs. 

De la somme de quatre vingts livres, payee a v™ m. 
fiacre Du charne menuisier, pour la facon de gSS&y>i 4 

' 1 rapportie, 

huict Croisees de la ditte Eglise, suivt. sa quictce P * ss4 - 
de plus grande some, ey rapportee cy .IIIIXX. 11. 

De la somme de huict livres payee le Xllle. 
May 1658 au nomme Bourguignon, pour avoir 
faict le chandellier pascal de lad. Eglise cy 

- vmii. 



88 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 

Faict Despense ledit Gervaise Comptable de 
la sonmie de dix livres quinse sols payee le 

XXVUIe. May 1658, pour clou Employe pour 
clouer le Jube de laditte Eglise cy X 11. XV s. 

▼<* . M ,»ic- Be la somme de dix livres payee a louis Loisel 
Loi2i d de P itu serrurier pour une serrure de la porte de la cave 

rude tome. 

du Magazin, suivt, sa quictance de plus grande 
some, cy rapportee cy Xll. 

De la somme de dix livres payee au Sr. de la 
forests comis. dud. magazin, pour le remplissage 
de six barriques de Via, cy X 11. 

I 

De la somme de Cinquante sols payee au Nom- 
ine" la Varenne pour le Charroy de deux barri- 
ques deVincy.... IiS. 

Faict Despense led. comptble. de la somme de 
vingt cinq sols, payee le XXIe Juin 58. au sieur 
le Moyne, pour un Cent de petit clou, Employe au 
reposoir du Jour de la feste Dieu, cy. . . .XXV s. 



Tw H quit- 
tance de plat 
graude some 
«a date bn 
XXI. ocbre, 



De la somme de trente six livres payee a la 
Eoche Menuisier, pour la fagon de deux bancs, 

wine, # 

g, f. P . geryant a mettre les chantres de lad. Eglisesuivt. 
f **** sa quictce. de plus Grande som.e cy rapportee cy 

XXXVI 11. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



69 



De la somme de Cent douse sols, payee le XVe. 
Juillet 1658 pour quatre cens et demy de clou 
Employe a couvrir la sacristie de lad. Eglise 
cv •»•«♦•». C-XH s» 

De la somme de Cent Dix livres, payee a fiacre Veil sa qaic- 

tance de plus 

du charne menuisier pour la faeon du Jube, lag^±£2f 
Corniche, avoir lambrisse led. Jube, et fait un passt 
detz pour lad. eglise, suivant sa quictance de 
plus grande soe. y rapportee cy CX H. 

Faict Despense led. Comptable de la some, de Ten led qnic- 
vingt Cinq livres payee aud. ducharne menuisier Pass *- 
en bled froment, sur et en deduction de la be- 
songne, qu'il debvait faire a lad. eglise, suivant 
l'ordre Verbal de Madlle. Mance administratrice 
de l'hospital St. Joseph dud. lieu, cy XXV Ih 

De la somme de Cent sols payee le XXVIe. 
dud. mois de Juillet au sieur le Moyne po. deux 
Cens de clou, employe au lambry de lad. sacris- 

De la somme de soixante et quatre livres, pour 
quatre grands Cappots, livrez a Michel Messier, 
par l'ordre de Monsieur le Gouveraeur, pour 
faire present aux sauvages Anontaguay, le pre- 
mier Jour de septembre 1658, cy. . . . LXIIII 11. 



70 



THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



v*im*. De la sorame de soixante livres, payee le XVI, 

Usee de I*d. 1 " ' 

dud. Mois a honneste fille Margueritte Bour- 



bouixeou en 
datte. 1658, cy 
rapporte. 
Pas* 



geois, ainsy qu'il appert par sa quittance dud. 
jour, cy rapporte cy LX 11. 



veuiaa.qnkt. Faiet despense led. comptable de la somme de 

cede plus * 

cy 1 ?.^™ 6 vm gt I"" 168 payee a la Koche meuuisier par avoir 
faict la porte de la sacristie et fait le lambry d'l- 
celle, suivant sa quictance de plus graude Som- 
me, cy rapportee cy XX 11. 

ve^Mjnict De la somme de quarante cinq livres, paye a 
Spfortlr 05 ' cy louis loisel serrurier, pour avoir ferre le jube, la 
" sacristie, le poiele et avoir mis deux Grilles aux 
deux fenestres de laditte sacristie, suivant sa 

quictce. de plus graude soe. cy rapportee cy 

XLV. 11. 

?«M*7euqcc Faict led. comptable desp.ee de la somme de 

de plus gr&nac 1 * 

llf£ tt:y g i x vingts livres, payee aud. Louis Loisel, po. la 
ferrure de la grande porte de lad. Bglise Ouvrant 
des deux Costez avec deux guichets, suivant sad. 
quictance cy dessus, cy rapportee cy. . . VI. XX 11. 

venuqmo De la §ontme de soixante livres quinse sols, 

tsuce du4 *r. 
ttbet i 
duler. 
1*88, cy rap- 



P ft y6e au Sr. Leber marchand, pour le fret des 
Castorts, menez a quebec, et les marchandises 
amenez dud. quebec en ce lieu pour led. magazin, 



Pass* 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



71 



suivant sa quietance, du premier octobre gUI. 
cinqte. liuict cy rapporte cy IX 11. XV s. 

Faict Despense led. Comptable de la somrne J^S^Jf** 
de deux cent dix livres, payee au sieur Jean Mi- ^^ me 
lot Me. Taillandier; et Emplovee po. Faehapt de ty^ni' 
deux arpens de terre ou environ, pour le profict 
de lad. eglise, suivant le Contract d'acbapt d'l- 
celle, passe" pardevant basset Notre, en datte du 
5e novembre gUI. cinqute. buict, cy rapporte cy .. 

He. X a 

De la somme de dix livres payee pour le Vin 
dudict acbapt d'Icelle terre, cy X 11. 

De la somme de sept livres payee au sr. pierrev^taqce. 

v ,. , t't, „ dad, gadois cy 

Gadois pere pour dix planches de cbesne Em-gw| rtfe 
ployees aux bancs delad. Eglise, suivant sa quie- 
tance Cy rapportee cy UII 11. 

Faict Despense led. comptable de la somme eleven h qu.c- 

, , t£,ac* dud. 

douse livres qmnse sols, payee au sieur Jean ^ 
Milot, po. quatre barriques de cbarbon par luy Sl"^ 1 
fournies pour lad. esglise, et le port d'Icelles 
vant sa quictce. de plus grande soe., cy rappor- 
taecy XII 11. XV s. 

De la somme de dix huict livres douse sols, 
paySe aux Nommez Gadois, Bergerac et Laforest 



72 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



armuriers pour avoir Kacommode' plusieurs ar- 

mes du Magazin de lad. Eglise, cy 

XVIII 11. XII s. 

De la somme de soixante livres pour despense 
f aite par led. Comptable en un voiage fait a que- 
bec, pour faire Faehapt des marchandises dud. 
magazin, dans lequel II a demeure vingt Jours, 
»•••»•*••••••*»•••••••»*••••**•••••• li^St U» 

Fiact Despense led. comptable de la somme de 
vingt sept livres, pour la quantity de six livres 
de Castor sec, qui c'est trouve de dechet sur celle 
de six vingt six livres, Keceus du sieur de la 
forest commis, cy XXVII 11. 

veuiaouic De la soe. de trente trois livres payee audit 

taace dud, sr. 

££Jf st Sieur de la forest pour son droict de Commis, de 
Pass * la quantite de Cent soixante livres de Castor sec, 
par luy traite aux Sauvages loups suivant sa 
quictance du Vie. X embre. 1658 cy rapports cy. 

XXXIII it 

De la Somme de treize livres payee led. Jour 
au Nomm§ Lalochetiere armurier pour la Mon- 
ture d'un fusil dud. Magazin, cy XIII 11.(1) 



(i) Jean Tavcrnier dit Lalochetiere le 2e nommi des compagnons de 
Dolkrd des Onneanx. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



73 



Faict Dispense led. Comptable de la somme paw*, 
de trente quatre livres Cinq sols Employee en 
deux petittes robes, servant aux Enfans de 
Coeur de lad. Eglise, cy XXXIIII 11. V s. 

De la somme de trente trois livres six sols, Em- pass*. Tea la 

quitance. de la 

ployee po. faire deux surplis ausd. enfans de f^^ 1 ^ 
Coeur, et aussi une nappe pour porter le pain Ifegfc^- 
Benis. XXXIII 11. VI s." ^ 

De la somme de douze livres quinse sols, pour v« u* 
quatre bariques de eharbon payee an bourgui- 
gnon pour servir a lad. eglise, suivt. sa quictance 
de plus grande soe., cy rapportee cy.XII 11. XV s. 

De la somme de six vingts livres payee Au v^ia^sc 
sieur Dallets (1) pour trente livres de Cire Man- ^f^^ 
che, pour employer au luminaire de lad. Eglise *»* 
suivant sa quietce. du 4e. mars 1659, rapporte ey 

VI. XX 11. 

Faict Despense led. Comptable, de la somme J£ e 
d'Unse livres, payee a Me. Gilbert Barbier cbar- jfeg^- 
pentier pour quatre Journees de son travail. 
Employees au Magazin de lad. Eglise, suivant sa 
quictance, cy rapportee, cy XI 11. 

(l) Antoine d'Allet, Prelre de St-Snlpice, arrive diacre k 39 juillet 
1657; ordonne prltre le 15 ac4t i6S9; secretaire de M. de Quejdus; re- 
tourne' en France une ike foil le 31 oct. 1661, et une seme fois ea au- 
tomne 1671. 



74 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



De la somme de soixante sols payee le 19 Mars 
1659 an nomm£ la Roche menuisier po. la fagon 
de deux chassis servants aux contrevans de la 
saeristie de lad. Eglise, cy IX s. 

De la somme de quarante sols, payee le quin- 
siesme Jour de Xovembre gUI. ciuquante Neuf, 
au sieur de la Vallee serrurier, pour une clef et 
deux tournoires, a une boite pour serrer aucuns 
Ornemens de lad. Eglise, cy XL s. 

vMkat Faiet Despense ledit Comptable de la somme 
unadodf" 1 " de six vingts livres. payee au sr. Basset Note, 

sieur basset ... , -, 

tant pour avoir fait et dresse les Comptes du 
K^rll present Comptable, que les procedures, par luy 
faites pour le bien et Utilite de lad. Eglise sui- 
vant son memoire et sa quittance, cy rapportez 
cy I« XX 11. 

Somme Totalle De la presente despense se 
monte a seise Cens seise livres, Dix sept sols cy. 

XVIc. XVI 11., XVII s. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 75 

CHAPITRE DE REPRISES 
ou derniers comptes et non receus 

Faict Reprise led. comptable de la somme de 
Cent livres, eontenue En l'Inventaire des bieus 
meubles de deffunct Gilles trottier, dene par 
monsieur de Maisonneuve Gouverneur de lad. 
Isle, pour une anee de ses gages, Et Employee au 
Chappitre de de Recepte de ladle, some. led. 
Comptable n'a pen estre pave cy C 11. 

De la somme de trente livres Employee aud. 
chappitre recepte Et deue par mond. sieur de 
Maisonneuve suivant sa promesse cy rapportee, 
de laquelle II n'a peu estre ausy pave ey . XXX 11. 

De la somme de cent livres Employee aud. cha- 
pitre de Recepte, dene par le sieur Lambert 
Closse Major, ainsy ql. appert par sa promesse 
dud. chappitre de recepte, de laquelle II n'a peu 
estre paye" cy .C 11. 

Faict aussy Reprise led. Comptable de la som- 
me de qautre vingts livres, deue ^ar le nomine" la 
Roche menuisier de laquelle led. Comptable n'a 
peu encore estre paye, ey IIII. XX 11. 

De la somme de huict livres Deue par le nom- 
m6 St. Jame, laquelle II n'a peu estre paye cy . . . 

VIII 11. 



yg THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



De la somme de treise Cent Cinquante sept li- 
vres dix sept sols, deue par aucuns particuliers 
habitans et autres, suivant l'estat et Memoire, 
sign6 et Certiffi6 veritable par led. Comptable 
en datte du jour de Parreste desd. Comptes ey 
rapporte avec les Obligaons. d'aucuns d'Iceux, 
ey XIIIc. LVII 11., XVII s. 

Faict Eeprise led. comptable de la somme de 
vingt 11., deue par le nomm6 Avignon de la qlle. 
II se charge ausy au chapitre de Recepte, de la- 
qlle. II n'a pen estre pay£ XX II. 

De la somme de deux mil trente une livres six 
deniers de laqlle. led. omptable faict aussy Re- 
prise, a cause des marchandises livrees aud. sr. 
preudhomme suivant I'Inventaire en datte du 2e. 

Jour de mars 1659, ey rapporte cy 

Ilg. XXXI 11. ,VI d. 

Somme Totalle du present Chapitre de Re- 
prise, se monte a trois mil sept Cens vingt six 

livres dix sept sols six deniers, cy 

• ••#*•••> • \ Uc# *^«X"VI 11 • ^ *Sk~VII s* j "VI d» 

Somme totalle de la despense et Reprises du 
present Compte, se monte a Cinq mil trois Cent 
quarente trois livres quatorze sols six deniers, 
& la Recepte & profficts se montent a la somme 



AND NUMISMATIC JOURNAL 77 

de six mil quatre Cens quarente Neuf livres deux 
sols trois deniers, partant led. Comptable de- 
meure redevable & Relicataire, Envers led. sr. 
preudhomme & lad. fabrique, de la somme de 
unse cens Cinq livres sept sols neuf deniers, 
sauf Erreur de Calcul, Laquelle II promets payer 
«t rendre Compte, quand par la ditte fabrique 
II en sera requis, Ce fait clos & arreste, par moy 
louis preudhomme recevant Compte, et en la 
presence des sieurs Gilbert Barbier, Fun de nos 
Consorts, & Me. Marin Jannot sindicq des habi- 
tans dud. Villemarie, & soubssignez avec moy & 
led. comptable, Tan mil six Cent Cinquante neuf, 
le XVIe. jour de novembre, apres que led. Comp- 
table a Certifie le present compte veritable, et a 
Reconnu avoir receu, toutes les pieces Justifica- 
tives, mentionnees au present compte tant en re- 
cepte, proficts, despenses que Reprises; des- 
quelles Je me suis charge. 

Louys prudhomme 
Jehan geruaise Gilbert barbier 

Marin Jannot 

Faict aussy Reprise led. Gervaise Comptable 
de la somme de trois Cent vingts livres deus par 
plusieurs promesses de Monsieur le gouverneur 
de Maisonneuve, Mentionnees dans le livre de 
Compte de deffunct Jean de St pere cy devant 



78 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 

receveur des Dons et aniendes, de laquelle II se 
charge en Eecepte dont II n'a peu estre aussy 
pay6 cy IIIc. XX 11. 

verife par nous en nostre visite du uint neuf 
du mois daoust mil six cents soixante. 

Francois euesque de petree 

Veu le compte de Louis Preudhomme, Par le- 
quel II se charge en Eecepte de Pareille somme 
de unze Cents Cinq livres sept sols Neuf deniers,. 
arreste par Nous du Jour d'hyer, led. Gervaise 
demeure quicte & vallablement Deseharge en- 
vers lad. Parr, de la somme de douze Cents Cinq 
livres sept sols neuf deniers ; faict & quictanee* 
en noe. visite a Montreal le XXIe May gVIc. 
soixante six en la pnce. de Monsieur Souart et 
les Srs. le Moyne & Gadoys Marguilliers. 
Francois euesque de petree 
G-. Souart 

C. Le Moyne P. Gadoys- 



RECTIFICATION 

A la page 222, du vol. X, No 4, annee 1913, on lit le mot "Bens", 
suqnel, d'apres nne note, la transcription n'a pu donner une autre signi- 
fication. Ce mot, a la suite de maintes recherthes, signifte escus (e"cus). 

M, H L. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



79 



AN INTERESTING PICTORIAL "FIND". 

(8KB FRONTISPIECB) 

IN old water-color view of Place d'Ar- 
mes, Montreal, in 1804, was noticed 
by W. D. Lighthall early in January, 
for sale in an auctioneer's window, 
and recognized by him as an interesting piece in 
an old gilt frame of that period. Buying it, it 
was at first thought to be a copy of Richard Dil- 
lon's similar view, formerly owned by the late 
William McLennan, and which has been exten- 
sively reproduced. But further study and a care- 
ful comparison with a good photograph of the 
Dillon picture in the Chateau de Ramezay show- 
ed that the latter is a copy of the one bought by 
Mr. Lighthall. 

The latter is signed "J. Nixon, 1804," Dillon 
signs and dates his "1807". Dillon has added se- 
veral figures and shortened up the perspective 
at the bottom; but has closely copied Nixon's 
otherwise. Mr. Thomas O'Leary has discovered 
that both are on the same kind and size of paper, 
evidently leaves from a large ledger. On the 
back of the Nixon view are the words "J. B. Par- 
ker, Esqr., Jan'y 22, 1789, C. No. 3" in ink,— 
evidently some kind of an entry in the ledger. 
We know that Richard Dillon then kept " Dil- 
lon's coffeehouse" which appears in the view, at 



80 



THE CANADI4N ANTIQUARIAN 



the corner of Place d'Armes, where the Liver- 
pool London and Globe building now stands. 

He was the progenitor of a well-known family, 
and the author of several other interesting Mont- 
real views, including some which were hand- 
somely engraved in London, especially the gen- 
eral one of the city in 1803. J ohn Nixon appears 
to be the merchant and amateur artist of that 
name of whom a short biographical account ap- 
pears in the "Dictionary of National Biography" 
and was the brother of two more celebrated ar- 
tists, one of them the Rector of a Parish. John 
was accustomed to draw views of towns. It 
seems as if he came out to Canada for mercan- 
tile and other purposes in 1804, — became closely 
acquainted with Dillon as a fellow-artist, per- 
haps stopped at the Coffeehouse, borrowed from 
Dillon a page of the same ledger the latter was 
using for his sketches, drew the Place d'Armes 
view, and left it with his friend — then returned 
to London. Being specially interested in draw- 
ing such views and having them engraved for 
publication, he perhaps was connected in some 
way with Dillon's view of 1803. 

Afterwards, evidently Dillon copied Nixon's 
view of Place d'Armes, introducing the extra 
figures. 

W. D. L. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



81 



QUEL A ETE LE SUCCESSEUK DE M. DE 
MAISOJOEUVE? (i) 

Par E.-Z. Massicotte, archiviste en chef du Palais de Justice, 

OTIS ceux qui s'interessent a Phistoire 
de Montreal savent que M. Pezard 
de la Touehe fut appele a suceeder a 
M. de Maisonneuve, en 1664, mais que 
le fondateur de notre ville resta a son poste jus- 
qu'en 1665. 

Est-il possible, eependant, que M. de la Touehe 
soit entre en fonctions, ne fut-ee que pour un 
temps assez court? 

L'abbe Faillon et Jacques Viger, l'un, dans son 
Histoire de la Colonie, Pautre dans un Memoire 
de la Society historique de Montreal, se sont pro- 
nonces pour la negative, et Pexamen de docu- 



(1) RS PIBRR8 PRUDHOMMB 

JStrnia 

A la page 22, du precedent namero de cette revue, au lieu de St-Eloy, 
seigneurie de Champlain", il faat lire : "St-Eloy, seigneurie de Batiscan", 

Aux pages 23 et 24, j'ai ecrit que Prudhomme, apres son mariage a 
Quebec, en fevrier 1688, avait du vivre dans la capitale, mais une nou- 
velle piece, do 3 aoilt 1688, trouvee dans Adhemar, demontre que notre 
compatriote n'etait pas d'un temperament a s'immobiiiser. 

En effet, a la date ci-dessus, "Pierre Prudhomme, Mkhel Disier et 
Pierre You dit Ladeseottverte, voiageurs" consentent une obligation a 
Bertrand Arnaut, marchand de Montreal pour "bonnes marchandises de 
traite" qu'ils paieront en "bons castors," 

Evidemment ces "voiageurs" s'en allaient aux peys d'm kaut. 




82 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 

meats exhumes depuis que ees chercheurs ont 
eerit, fortifie la position qu'ils avaient prise. 

* * * 

Coniniencons par fournir quelques renseigne- 
ments sur M. de la Touehe, personnage assez peu 
connu de la generality des lecteurs. 

Etiemie Pezard de la Touehe semble e"tre venu 
au Canada en 1661 et l'on voit que le 10 octobre 
de cette annee, il est lieutenant de la garnison 
des Trois-Kivieres. 

Les registres de l'etat civil et les actes notaries 
§tablissent sa presence dans la meme localite, 
de 1662 a 1664. 

En cette derniere annee, il est pass6 au rang 
de capitaine. (Jug. et del. du C. S. I, 229). 

Le 20 juin 1664, il epouse^ a Montreal, Made- 
leine Mulois de la Borde, issue d'excellente fa- 
mille et qui demeurait a Villemarie depuis 1661. 

M. de Maisonneuve assiste a ce mariage en 
qualite de gouverneur de Montreal. 

Ironie des choses! le jour m6me ou le lende- 
main, car les uns disent le 20, d'autres le 21 juin, 
M. de Mesy, gouverneur g6n6ral de la Nouvelle 
France, nommait M. de la Touehe en remplace- 
ment du modeste Paul de Chomedey. 

Mais cette nomination est datee de Quebec ; il 
est done probable qu'elle ne fut connue k Mont- 
real que plus tard. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



83 



Avait-elle et6 sollicitee par M. de la Touche? 
Nous ne saurions le pretendre. 

Tout de meme, elle tombait comme un cadeau 
royal dans la corbeille de noces des nouveaux 
epoux ! 

Off icier merit ant, nul n'en doute, M. Pezard 
de la Touche avait du fournir des preuves, du- 
rant son sejour, aux Trois-Kivieres, de ses apti- 
tudes, et M. de Mezy, faisait peut-etre un excel- 
lent choix, en jetant les yeux sur cet of ficier pour 
f rapper le grand coup qu'il meditait, c'est-a-dire 
proclamer l'autorite du Conseil Souverain sur 
toute l'etendue de la Nouvelle-France. 

On imagine Pemoi que la nouvelle causa, car 
le Conseil Souverain s'arrogeait un droit que les 
seigneurs de File croyaient possSder, celui de la 
nomination du gouverneur de leur lie. 

Des l'etablissement du Conseil Souverain, 
I'annee preee-dente, M. de Mesy agissant d'apres 
des instructions secretes, ou d'apres I'interpr^ta- 
tion stricte de Pedit creant le Conseil, decreta que 
"les pouvoirs de M. de Maisonneuve n'etaient 
plus valides", et il le renomma gouverneur de 
Montreal. (1) 

C'etait un essai des pouvoirs du conseil. 



(i) Voir sur cette question, Ferland, II. du Canada, II, 18-19 et Mem. 
Soc. Hist., liv. IV. 



U THE CANADIAN ANTIQUARIAN 

Les seigneurs se plaignirent du procede; on 
leur demanda leurs titres et M. de M6sy, dans 
Fintervalle, vonlut remplacer M. de Maison- 
neuve. 

Cette fois, la resistance des seigneurs dut se 
faire plus puissante, puisque l'abbe Faillon dit 
que la nomination de M. de la Touche n'eut pas 
de suite. (H. de la Colonie, III, 95). 

Ceci parait Evident. 

En ef f et, le 23 juillet 1664, le Conseil Souverain 
(J. et D., I, 242) accorde a M. de Maisonneuve 
la sonime qui lui revient pour ses Emoluments 
et Fentretien de la garnison durant Pannee en 
cours ; puis, le 28 juillet, M. de Maisonneuve fait 
une concession en sa quality de gouverneur et il 
continue a donner des terres, en la m&ne quality 
jusqu'au mois de mai 1665. 

D'autre part, M. de la Touche, le 23 juillet 
1664, regie des comptes de la garnison des Trois- 
Rivieres avec M. Charles LeMoyne (Jug. et Del. 
du C. S. I, 277) et le 8 aout (non pas le 8 avril 
comme on le dit souvent) a titre de fiche de con- 
solation, M. de Mesy lui accorde la seigneurie de 
Champlain, sise entre les seigneuries de Batis- 
can et du Cap de la Madeleine. 

Le 30 aout, M. de la Touche est aux Trois-Rivi- 
eres. (Regist. de Petat civil). 



AND NUMISMATIC JOURNAL 85 

Le nouveau seigneur r>rit son role au serieux 
et il s'occupa de se trouver des censitaires, puis- 
que, dSs le mois de mars 1665, il concede, devant 
Ameau, au fort La Touehe, seize ou dix-sept 
terres a des colons. En 1666 on conimen§ait au 
fort La Touche, la construction d'une chapelle 
et en 1669, il y avait a Champlain, un cure resi- 
dent, ce qui signifie qu'il s'y trouvait une cer- 
taine population. 

Pour revenir au sujet qui nous occupe, Pexa- 
men des documents de 1'epoque confirme l'opi- 
nion, qu'en 1664, M. de Maisonneuve ne fut pas 
deplacS, toutefois, le conflit n'etait pas tennin6. 
Le marquis de Tracy, a son arrivee en 1665, loin 
de retablir les choses comme elles Staient avant 
1664, pousuit la politique adoptee par M. de 
Mesy : il aeeorde a M. de Maisonneuve un conge" 
que celui-ci n'a pas demand^ et M donne comme 
successeur interimaire, M. Zacharie Dupuis qui 
commandait en second, a Villemarie. 

M. de Maisonneuve quitta alors la ville qu'il 
avait fondle pour n'y plus revenir. 



M THE CANADIAN ANTIQUARIAN 

MEMORANDA 

A record membership. — The January meet- 
ing of the A. & N. Society was held at the home 
of our newly elected Recording Secretary, R. W. 
McLachlan, who invited ns to celebrate the 50th 
anniversary of his admission in the Society. 

It is stated that when R. W. McLachlan sought 
admission in the learned craft, one year after its 
foundation, doubts were raised by the elders as 
to his qualifications on account of his youth, 
but he has shown such credentials since, that we 
do not consider him, fifty years later, too old for 
the office of Secretary. 

President Lighthall expressed the good wishes 
of the members to our colleague, and the hospi- 
tality of Mr. and Mrs. McLachlan was highly en- 
joyed. Our guest read an interesting paper on 
J. M. Arnault, the first Canadian coin engraver 
in Montreal, and exhibited his valuable medallic 
collections and his numismatic library, the most 
extensive in Canada, if not on this continent. 

McLachlan is a noted authority on numis- 
matics, and his merits have been recognized by 
the American Numismatic Association who 
elected him their 1st Vice President at their last 
convention. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



PrScieuses acquisitions. — Notre musee s'est 
enrichi de dons inte>essants an cours du dernier 
trimestre. 

En premier lien nons devons placer les fau- 
teuils du premier Conseil Municipal de Mont- 
real, elu par le peuple, qui inaugurait ses se- 
ances au Marche Bonsecours, nouvellement cons- 
truit, le 24 janvier 1852. En nous presentant ces 
fauteils rustiques, aecordes au Chateau par son 
initiative, Feehevin Victor Morin attirait notre 
attention sur la transformation qui s'est operee 
a Montreal dans Fespace de ces 60 ans, en eompa- 
rant la population, Fetendue, le budget et la va- 
leur des proprieles a ces deux epoques. 

En second lieu, nous devons a Finitiative de 
M. Fabb6 Dubois le portrait de M. Fabb6 H. A. 
Verreau, principal de FEcole Normale de 1857 
a 1901, bibliophile et litterateur distinsrue ; ce 
portrait, du an pinceau de Chs Gill nous a ete 
gracieusement offert par M. FAbbe Desrosiers, 
principal actuel de FEcole. II trouvera bien sa 
place au Chateau qui fut pendant lontemps le 
siege de cette institution. 

Enfin, notre president, dont Fattention est 
toujours en e-veil, d6couvrait, ces jours derniers, 
une aquarelle de Nixon representant la Place 
d'Armes de Montreal en 1804, et il en fit genf 



88 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 

reusement le don a notre Societe pour la sralerie 
des vues du Vieux Montreal. 

Nous offrons 110s reinerciements a ces gene- 
reux donateurs ainsi qu'aux personnes suivantes 
qui ont enriclii notre bibliotheque et notre mu- 
see : A. Chausse, E. W, McLachlan, Library of 
Congress, Smithsonian Institution, Peabody Mu- 
seum, State of New York, J. A. U. Beaudry, W. 
S. Kerry, S. M. Baylis, Victor Morin, George 
Durnford, W. D. Lighthall, Pemberton Smith, 
S. E. Meunier, Mrs. G. Durnford, Frank Yeigh, 
Mrs. T. S. Hunt, Lake Champlain Commission, 
et Dr C. B. Ward. 

* * * 

Opening of the Ontario Museum.— This new 
Museum has been officially opened to the public 
by His Royal Highness the Governor General, in 
Toronto, on March 19th. Its collections of an- 
tiques, works of art, weapons, etc., of all coun- 
tries and ages is extremely interesting, while its 
specimens of Canadian mineralogy and its pic- 
tures of Indian life make it specially attractive 
to the students of Canadian history. It is worthy 
of interest to note that the full series of Oatlin's 
as well as of Kane's Indian portraits and Indian 
life scenes are exhibited, with the series of 
Moris' Indian chiefs. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



Our congratulations are offered to its pains- 
taking, archeological director, Prof. C. T. Cur- 
relly, on Ms success in bringing together such a 
valuable and interesting collection. 

* * * 

Our life governors. — We have lost one of our 
most noteworthy Montreal collectors and a 
life governor of the A. & N. Society in the person 
of Mr. J. B. Learmont who passed away on the 
12th of March last. Mr. Learmont has invested 
large sums of money in the purchase of artistic 
and historical treasures and he has enjoyed ex- 
tensively the pleasures of collecting, his fer- 
vor culminating in the purchase of General 
Wolfe's birthplace which he bought recently. We 
offer our heartfelt sympathies to his family. 

At the last meeting of the Society, Messrs. 
W. D. Lighthall and C. T. Hart have been una- 
nimously placed on the list of life governors. 
These worthy members have qualified them- 
selves by numerous and important gifts to the 
museum and library, and by their life long anti- 
quarian researches. 

Une bibliotheque importante. — Les livres et 
manuscrits de Orsamus H, Marshall est Chas. D. 
Marshall, de Buffalo, ont etc vendus a 1'encan 



90 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 

les 16, 17 et 18 mars dernier, a New- York. Cette 
bibliotheque 6tait tres riche en vieux America- 
na ; on y eompte 22 Relations originales des Je- 
suites qui se sont vendues a des prix variant de 
$37.50 a $100.00 ; le Premier Etablissement de In 
Foy, du P. Chrestien-Leclereq a realise $850.00, 
tandis que les Voyages de Champlain, de Sagard, 
FHistoire de Lescarbot, le Journal de Joutel, 
Tonti, etc., se sont vendus a des prix relative- 
ment moderes. 

J^C 3|E 3$( 

Seance interessante. — La derniere assemblee 
de la Society fut des plus interessante : le presi- 
dent Lighthall nous fit assister a revolution du 
vieux Montreal en commentant les plans, ta- 
bleaux et gravures qui ornent les murs du salon 
de reception; l'abbe Dubois fit une courte es- 
quisse de la vie et de Poeuvre de Pabbe Verreau 
en presentant son portrait; M. James Reid nous 
fit examiner de curieux insignes de pilotes da- 
nois du XVIIIe sieele, et M. R. W. McLachlan 
des pieces commemoratives des premieres frap- 
pes de monnaie de PAustralie, tandis que M. J. 
C. A. Heriot exhibait un exemx>laire de la pre- 
miere Histoire du Canada en langue anglaise 
par son ancetre George Heriot, et M. Victor Mo- 



AND NUMISMATIC JOURNAL »1 

rin un des premiers incunables imprimes sur ce 
continent, portant la date de 1585 a Mexico. 

La Soci6t6 d^cidait aussi de prendre part au 
Oongres International des Americanistes qui se 
tiendra a Washington en octobre prochain. 

VICTOR MORIN. 



92 



THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



LE PREMIER INSTITUTEUR LAIQUE DE 
MONTREAL 



Par E.-Z. Massicotte, archiviste en chef du Palais de Justice. 



deste edifice qui existait a cet endroit, une pla- 
que de marbre portant 1'inscription suirante : 

Here 

Monsieur de Laprairie 
Opened the 1st Private School in 
Montreal, 1683. 

Rien des gens, se sont demande quel etait ce 
monsieur de Laprairie, mais leur question res- 
tait sans reponse parce que les faits et gestes 
d'un obscur instituteur n'avaient pas encore in- 
teresses nos historiens. 

Or comme on songe a retablir les plaques com- 
memoratives enlevees ou detruites depuis quel- 
ques annees, nous croyons le moment opix)rtun 
de faire quelque lumiere — oh ! bien pen — sur ce 
personnage des premiers temps de Viliemarie. 

Frangois La Bernarde, sieur de La Prairie, de 
son nom au long et exact, etait un huissier royal 




VANT l'erection du gratte-ciel qui s>6- 
leve maintenant au coin sud-est des 
rues ISTotre-Dame et Saint-Sulpiee 
on remarquait, sur la facade du mo- 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



13 



qui pratiqua comme tel a Sorel, en 1676 et 1677. 
(Adhemar, 28 sept, 1676 et 19 juil. 1677). 

En cette derniere annee il quitte Sorel pour se 
rendre a Champlain et semble y faire un assess 
long sejour. 

Le premier mai 1683, on le rencontre a Mont- 
real oil il lone, de la veuve Pigeon, une maison 
sise au coin des rues IsTotre-Dame et Saint-Sul- 
pice, dans le but d ? y ouvrir une ecole, 

Ce bail, tant pour son objet que pour certaines 
de ses clauses devrait interesser nos lecteurs et 
nous en donnons, plus loin, une transcription lit- 
terale. 

Pendant combien de temps, M. La Bernarde 
demeura-t-il a Montreal, et reeut-il l'eneourage- 
ment qu'il escomptait? Nous ne savons. 

Cinq annees plus tard, notre instituteur reside 
a la Pointe aux Trembles, et le 19 de juillet 1688, 
il dressse, sans etre notaire, mais avec le eonsen- 
tement du cure de Fendroit, l'abb§ Seguenot, le 
contrat de mariage d'Antoine Galipeau et de 
Marie Can tin. 

Pen apres, le 20 oetobre 1688, le not aire Adh£- 
mar va rediger un acte a la Pointe-aux-Trembles 
et Tun des temoins n'est autre que "francois La 
Bernarde, maistre d'escolle", II exercait done, 
alors, sa profession, au boat de Tile. 

Ensuite, nous perdons sa trace. 



THE CANADIAN ANTIQUARIAN 



II est probable que M.LaBernarde de Laprai- 
rie, soit le premier instituteur laique de Mont- 
real et ? comme tel, il doit figurer daiis l'histoire 
de notre ville, toutefois, on aurait tort de croire 
qn'il est le premier qui se soit specialement oc- 
cup6 de ^instruction des garcons en cette loca- 
lity 

Suivant M. Jacques Viger, cet honneur revien- 
drait a M. Pabbe Souart, premier cure de Ville- 
marie qui, des 1661, se devoue a Tenseignement 
et s ? oeeupe de cette oeuvre, directement ou indi- 
rect ement, pendant plus de vingt-cinq ans ainsi 
que nous le ferons voir dans nos notes sur un au- 
tre document inedit coneernant les ecoles de 
Villemarie. 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



95 



COPIE DU BAIL 

. Bail a Loyer par La Ve. Pigeon a Mons'. de la 
prairie. 



Aujourd'huy Premier Jour de May IVIc quatre 
Vingt Trois, en la presence de Moy Basset tes- 
moingt Soubsigne, La Veufve Be Sr. pierre pi- 
geon Vivant habitant de Montreal tant en son 
nom, que comme Mere et Tutrice des Enfans mi- 
neurs dud. deffunt & d'Elle, a reconnu & confes- 
se avoir Bailie a Loyer du Jour et datte des pre- 
sentes, Jusqu'a une Annee finie et Accomplie, 
et promet esd noms, garantir et faire Jouyr, pen- 
dant led temps, Au Sieur De la prairie Mre. des 
petittes Escolles dud Montreal, a ce present pre- 
neur, pour luy durant le<l temps, Une Maison de 
bois de pieces sur piece, de la longueur et largeur 
quelle Contient Consistant en Une chanibre a feu 
deux Cabinets, cave et grenier, tenant par devant 
a la rue St Joseph par derriere, au Jardin et En- 
clos de pierre ehartreau bedeau, d'Un Bout, a 
Une petitte Maison, ou ladte Ve. Se retire quant 
elle Vient en Ville, et d'autre, a Un Autre Basti- 
ment y joignant a elle et lesd mineurs apparte- 
nant, et Ensemble la Com* et terrin, par derriere 
et la face de ladte. Maison presentmt. Louee, le 
tout a la Connoissanee dud preneur, ]>our y de- 



96 THE CANADIAN ANTIQUARIAN 

meurer encore Actuellement, Ce Bail a Loyer, 
fait au profict dud preneur, a la charge, par led 
preneur, d'Entretenir Pendant led temps, ladte 
Maison de menues raparaons. Utiles et Neces- 
saires, et la rendre en bon Et deub estat dlcelles 
en fin dud temps, d'arborer, aux Jours & festes 
du St. Sacrement le devant de ladte. Maison de 
rameaux a lUsage de ce lieu, et outre Moyen- 
nant, la Some. De Cinquante Cinq livres, que led 
preneur, en a promis et promet payer, a ladte 
Ve. ou au porteur po\ elle, pour Ladte. Annee ; 
eii deux payemens esgaux de Six mois en Six 
Mois, dont les premiers escherront Au jour pre- 
mier novembre prochain Venant, et de La en 
avant continuer Ausd termes ensuivant Jusquen 
fin de ladte. Annee, et ce en argent monnoy6 
ayant ('ours en ce lieu, Sera tenue Ladte. Baille- 
resse de tenir en ladte. Maison, led preneur clos 
& couvert aux et Coustumes de cette Isle, de plus 
ladte. Bailleresse laisse en ladte. Maison pour 
1 Usage Seu lenient dud preneur pendant led 
temps Un Chaslict fonce haut et bas, Une chaise 
re Menuiserie, deux bancs et Une table, Une 
Armoire a deux guichets ferment a Clef, Une tar- 
gette et Un crochet par dedans, le tout de menui- 
serie, et Une Cremaliere que led preneur Rendra 
en bon et deub estat, come, le tout est present©- 
ment, a la fin dud Bail, et Sans Augmentation 



AND NUMISMATIC JOURNAL 



97 



du prix d'Iceluy Car ainsy Est eonvenu entre les 
partyes present Moy Basset, et Jean Basset mon 
fils tesmoings qui a signe avec led Sr. De la 
prairie et non Ladte. Bailleresse pour ne seavoir 
de ce faire. Enquise 

F La Bernardo Jean Basset 

Laprairie 

Basset 

(Transcription par E.-Z. Massicotte). 



CANADIAN ANTIQUARIAN 

AND NUMISMATIC JOURNAL 

Established 1872 

Annua! Subscription $2, Single Copies 50 cents. 

This Journal is the official organ of the Antiquarian and 
Numismatic Society of Montreal, in which papers read before the 
Society appear from time to time. 

The Antiquarian is issued quarterly under the direction of 
an Editing and Publishing Committee elected by the Council, 
and is sent free to all the Life Governors, and members of the 
Society paying the Annual Dues, 

*; The Editors invite contributions of original articles on the 
lines to which the Journal conforms. They will welcome the 
loan of original Mss., Documents, Portraits, Views, &c, for 
reproduction in fac-simile or otherwise. The distinction of 
appearing in the Antiquarian, which goes in exchange to learned 
Societies, Libraries and Institutions all over the world, is, at 
present, the only recompense offered, and contributions are 
received on such understanding. 

Stamps for return must accompany all Mss. submitted. 



EDITING AND PUBLISHING COMMITTEE : 

3. M. BAYLIS (Chairman) E. Z. MASSICOTTE, 

R. W. McLACHLAN, VICTOR MORIN, 

C. A. HARWOOD, JAMES REID, 

LUDGER GRAVEL, O. M. H. LA PA LICE. 

Building Committee ■ 

J. C. A. TIE RIOT P.O. TREMBLAY, 

(Chairman) 

A, CHAUSSE, PEMBERTON SMITH, 

Library Committee : 

E. Z. MASSICOTTE Jrr^mv ttnwriu 

. . VICTOR MORIN, 
(Chairman) 

Abbe N. DUBOIS, S. M. BAYLtS, 

3. W. EWTNG, °- M- H * LA PA LICK. 

Historic Monuments Committee : 
I C A HKRTflT 

. (Chairman) LUDGER GRAVEL, 

F. VJLLKNEUVE, VICTOR MORIN, 

• E. Z. MASSICOTTE,